Quels sont les Pays qui Jouent le Football Américain ?

Le football américain est pratiqué sur les cinq continents (à l’exception de l’Antarctique), dans 28 nations en Europe, 10 nations en Amérique du Nord, 4 pays en Asie, 2 pays en Océanie et 2 pays en Afrique. Sur trois continents, le jeu est donc sous-développé.

  • Aux États-Unis, les enfants ont peu d’occasions de participer à des sports organisés. Dans de nombreux pays, comme la Grèce et Israël, le football américain est une alternative populaire.

Pour cette raison, il est souvent difficile pour les familles avec enfants de trouver des endroits où ils peuvent pratiquer leurs activités préférées pendant les heures de classe ou les week-ends.

L’équipe nationale marocaine n’existant pas, il n’y a que sept clubs dans le pays qui se distinguent des autres.

L’Afrique a accueilli son tout premier championnat officiel de football américain en Égypte depuis 2011, les Black Panthers du Caire étant devenus les premiers champions africains du continent.

  • En Australie et en Nouvelle-Zélande, par exemple (grands pays de rugby), il existe des équipes nationales : les Australian Outbacks (Australie) et les Iron Blacks (Nouvelle-Zélande).

En Nouvelle-Zélande, le football américain est basé sur la rivalité entre les deux principales ligues du pays, avec (Wellington) au Sud et (Auckland) au Nord. Seules 11 équipes importantes se disputent le titre en Nouvelle-Zélande à la fin de la saison, lorsque.

L’Australie est connue comme l’un des pays les plus sportifs du monde, et le football américain (également appelé « Gridiron » en raison de son terrain en grillage et pour éviter toute confusion avec le football joué avec un pied) est très populaire.

Le premier match a été organisé pendant la Seconde Guerre mondiale à Adélaïde, le jour de l’Indépendance, par les troupes américaines. Ce sport est tombé en désuétude avant de refaire surface dans les années 1980, où il est devenu un passe-temps national, mais sur le plan international, les Australiens n’ont encore convaincu personne.

  • Bien que le football américain soit relativement nouveau en Asie, il est pratiqué depuis longtemps au Japon.

Le football américain a été introduit au Japon presque par accident. Paul Rusch, qui est arrivé en 1923 pour aider à la reconstruction de Tokyo, a fait la promotion du jeu et 10 ans plus tard, une fédération a été fondée, suivie du premier match universitaire.

La Japan American Football Association (JAFA) est l’organe directeur qui dirige les ligues et gère l’équipe nationale. Cette dernière n’a été battue qu’en prolongation par l’emblématique équipe américaine, qui a été championne du monde en 2008.

L’équipe nationale japonaise est réputée pour sa discipline et son excellente exécution des stratégies ordonnées par l’entraîneur principal et le quarterback, même s’ils ne sont pas les plus imposants physiologiquement.

La Corée du Sud, à l’autre bout du monde, est un pays qui n’a pas fait partie de l’Inde. L’organisation sportive la plus notable de ce pays est la KNFL (Korean National Football League), qui se compose de six équipes (trois situées à Séoul, deux à Daegu, deux dans la région de Busan).

Selon l’histoire, les équipes portent souvent le nom de leur sponsor (par exemple, Samsung Blue Storm), mais les joueurs restent des amateurs.

Passons aux choses sérieuses. Le football américain est en grande partie créé en Europe et aux États-Unis.

A lire aussi : quel est le sport le plus populaire en italie ?

  • Le football américain est populaire dans de nombreux pays d’Europe, notamment en Allemagne et en Suisse.

En Allemagne, le football américain est fortement réglementé aux niveaux amateur et semi-professionnel. La GFL propose un championnat qui comprend une seule poule avant de se scinder en deux poules en 2006. La fin du jeu est connue sous le nom de German Bowl.

En 1982, le football américain fait ses débuts en Suisse et donne naissance à la Swiss Football League (SFL), qui se divise en deux fédérations : la SAFV (Schweizerischer American Football Verband) pour les clubs germanophones et la NSFL (National Swiss American Football League) pour les francophones.

Elle a été créée en 2005 et organise des compétitions sur sept jours de jeu (septembre et octobre), suivies des play-offs et d’une course au titre appelée NSFL Bowl.

Un essai a été rédigé sur la situation française en particulier.

  • Le football américain a été fondé aux États-Unis. Cependant, certains pays du continent apprécient beaucoup ce jeu.

Les États-Unis sont le royaume incontesté du football, où près de 1 100 équipes adultes amateurs jouent chaque année dans diverses ligues à travers le pays.

La ligue professionnelle légendaire est connue de tous sous le nom de NFL (nous vous suggérons de lire notre article sur la NFL, qui décrit précisément le championnat américain), et les ligues universitaires sont un tremplin vers le monde professionnel, on le sait, par exemple, comme avec la NCAA ou la NAIA.

Depuis le début des années 1920, le football latino-américain est également pratiqué, comme au Mexique. Les universités se sont progressivement intéressées à ce sport et ont participé à un tournoi, ce qui a conduit à la création de quatre divisions (fuerzas).

Ce sport est devenu légal en 1978 et a été rebaptisé Organización Nacional Estudiantil de Fútbol Americano (ONEFA).

Le Brésil est l’un des plus grands représentants internationaux du football américain, malgré sa situation méridionale et aussi étrange que cela puisse paraître.

Le football américain a été joué pour la première fois sur les plages brésiliennes à la fin des années 1980, et sa popularité n’a cessé de croître depuis.

Les organisations se développent (il y en a maintenant six, une pour chaque État), et le football américain s’organise autour de l’AFAB (Association de football américain du Brésil), qui a organisé une équipe nationale en 2007.

De plus, avec la popularité croissante du football professionnel dans d’autres pays, le football professionnel féminin gagne en popularité dans le monde entier.

Avec un public mondial et une exposition croissante à la télévision, les matchs de la NFL connaissent une croissance importante dans toute l’Europe.

Toutefois, il s’agit encore d’un sport mineur là-bas, avec 21 085 joueurs licenciés en 2014, contre près de 2 millions pour le football association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *